Le Château Lyonnat
Le Château Lyonnat

L’utilisation du mot « château » apparaît à Bordeaux au milieu du XIXe siècle et supplante progressivement le mot « cru ». C’est à cette époque que de grands crus, effectivement pourvus d’une demeure imposante, digne de porter le vocable de « château », tels Margaux ou Issan, commencent à l’utiliser. Ils sont rapidement imités par leurs voisins. C’est ainsi que de cinq propriétés au départ, l’usage se répand à plusieurs centaines en quelques décennies, pour finalement gagner tout le Bordelais, et au-delà. Il y a donc eu une assimilation, un transfert : à Bordeaux, la demeure d’une propriété se confond souvent avec son vignoble, dont elle est l’image, de sorte que le mot château a fini par désigner le vin qui en est issu.

Dans le cas du Lyonnat la bâtisse centrale mérite bien le terme de château. Elle a d’ailleurs probablement été construite au XIXe siècle pour faire écho à cette notion en plein développement. Aujourd’hui le Château est encore habité par la famille Milhade actuelle propriétaire du Lyonnat.

Il faut connaître l’histoire du Lyonnat pour comprendre la taille impressionnante de ses bâtiments d’une surface de plus de 4000 mètres carrés.

Chai de vinification du Lyonnat
Chai de vinification du Lyonnat

Le chai est donc composé de nombreuses cuves aux volumes réduits. Cela permet de réaliser de la sélection parcellaire. C’est à dire que les parcelles peuvent être isolées et vinifiées dans des cuves séparées en fonction de la qualité du raisin. Ainsi le processus de vinification s’adapte pour tirer le mailleur de chaque cuve et donc de chaque parcelle.
De plus, ces cuves principalement en béton sont munies d’un système de régulation de la température pour garantir une vinification de qualité.

Le Château Lyonnat possède deux chais à barriques pouvant contenir jusqu’à 350 barriques dans lesquels les vins du Lyonnat sont élevés de 12 à 18 mois selon la tradition des grands vins Bordelais.